Manuel de Survie à l’usage des incapables – Thomas Gunzig

manueldesurvie

 

Ma note : 4/5

Premier coup d’oeil à la couverture intriguante, mademoiselle curiosité palpite!

Format de livre sympathique, je préfère les livres épais mais dont le format dépasse légèrement du poche plutôt que les grands livres plus fins
Chouette couverture, dynamique et sobre à la fois, bien représentative du titre « manuel » de par la police choisie et la mise en scène graphique.
première impression très positive, avec avidité je commence la lecture …

Pas de prologue, ici on va a l’essentiel. Je sens que le rythme de ce bouquin va être rapide, on ne s’embarrasse pas avec des information préalables ou mise
en condition littéraire, allons au vif du sujet!
Je n’apprécie pas trop le papier choisi, il est râpeux, comme de moindre qualité.

Jean-jean, agent de sécurité(?) chargé de monter une surveillance contre une caissière accusée de passer les articles trop lentement.
( remise en cause de la productivité, culture d’entreprise, tout le monde lié par l’argent doit faire le salaud car peur) etc … Tous les grands clichés de la société actuelle sont mis en scène, SF vous avez dit ? actualité plutôt et malheureusement d’ailleurs …
Il est témoin d’un meurtre accident en voulant piéger une caissière que la direction ne savait pas licencier par voie normale.
Non soutenu par sa femme qui ne voit que par elle, il subit le sentiment de frustration qu’elle exorcise dans la violence.
Il m’a fallu attendre la page 128 pour me rendre compte de l’espace temps. Avant cette page, je pensais que le roman était écrit à notre époque.
Le détail révélé ici m’a fait comprendre que l’auteur nous transporte dans un futur proche.

J’aime l’organisation des chapitres, courts, alternant les points de vue pour une même scène en se plaçant alternativement du coté de chacun des protagonistes, avec
un léger décalage de temps qui permet de continuer à avancer dans l’histoire tout en comprenant tous les points de vue. Très intéressante technique.
Sans vouloir dévoiler plus d’éléments de l’histoire, l’auteur présente la manière dont l’humain est mis de coté, je veux dire l’humanisation globale de chacun, au profit de la rentabilité patronale et de l’individualisme poussé à l’extrême et motivé par la progression professionnelle.
Ce sentiment est très présent dans notre société et brillament mis en mots dans ce roman.
Le rythme ralentit peu à peu, j’ai toujours autant de mal à arrêter ma lecture une fois que je m’y plonge mais les scènes sont plus statiques.

Je suis un peu déçue par la dernière partie du roman. La bombe littéraire qui m’était mise entre les mains en début d’ouvrage se transforme en roman beaucoup plus centré sur les histoires d’amour et de désamour de madame tout-le-monde avec juste une pointe de sexe pour se mêler à la tendance actuelle de la mode 50 nuances et consorts.
Dommage, j’aurais préféré continuer sur un éveil de ma conscience, et bien que friande du second degré et au delà, je suis restée sur ma faim …
J’ai comme l’impression que l’auteur avait un sujet énorme entre les mains, bouillonnait de nous le faire partager ( ce qui expliquerait le rythme effréné des premiers chapitres ) mais que son inspiration s’étiolait petit à petit jusqu’à s’éteindre complètement lors du dernier chapitre.

J’ai néanmoins mis une note élevée car le talent de Thomas Gunzig ne manquait pas et que j’ai vraiment pris du plaisir à lire « Manuel de survie à l’usage des incapables« . A mon sens c’est un réel bon livre.
Je l’ai d’ailleurs recommandé à plusieurs de mes connaissances!

Merci à Babelio et aux éditions Au Diable Vauvert pour ce bon moment de lecture et pour la confiance dans ma critique. J’espère avoir été à la hauteur de leurs espérances.

Publicités

2 réflexions sur “Manuel de Survie à l’usage des incapables – Thomas Gunzig

  1. Coucou, merci beaucoup pour ton passage !
    Alors pour l’instant j’ai la sensation que nous n’avons pas tellement le même type de lectures, mais je passerai tout de même de temps en temps pour en découvrir davantage sur ta bibliothèque 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s