Le Briseur d’âmes, de Sebastian Fitzek

le-briseur-d-ames-1093412-250-400

 

Tombé par hasard dans ma PAL, « le briseur d’âmes » fera résolument partie de mes plus belles découvertes 2014 !

Peu amatrice de thriller, c’est avec une certaine forme de défi que j’ai entamé le voyage au bout de la colline du Tenfelsberg, dans les environs de Berlin. Très rapidement, je me suis prise au jeu, surprise de voir dès les premiers chapitres les frissons me parcourir et le souffle s’accélérer à chaque fois que je tournais une page.

L’écriture est simple, directe, et construite à la manière d’un scénario de cinéma, ce qui renforce encore plus les représentations de l’imaginaire et les ressentis. J’ai particulièrement apprécié cet aspect lors de ma lecture.

Au delà de l’appréciation du style d’écriture, j’ai adoré la manière dont le suspens est maintenu tout au long du roman, bien que j’aie un peu trouvé la dernière partie « tirée en longueur » … J’avais à ce moment une sympathie contenue pour Caspar, la pauvre victime et ses compagnons de cauchemar, tout en me gardant un petit doute dans le coin de la tête.Après avoir refermé le livre, je me rends compte que l’une des armes de Sébastian Fitzek est tout simplement un génie pour balader ses lecteurs d un coin à l’autre de leurs certitudes !

Cela ne fait aucun doute que je dévorerai prochainement les autres ouvrages de cet auteur.

Publicités

3 réflexions sur “Le Briseur d’âmes, de Sebastian Fitzek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s