Abécé(suici)daire de la ligne 13, de Stéphane Pocidalo

Image

 

L’abécé(suici)daire de la ligne 13 … Ou comment faire en sorte que même les non-utilisateurs des transports en commun aient envie de découvrir ce phénomène qu’est la fameuse ligne 13 !

Alors j’avoue qu’en tant que petite belge bien tranquille dans sa petite ville, je ne connais A-B-S-O-L-U-M-E-N-T pas la dite ligne.
C’est donc vierge de tout a priori que je me suis plongée dans ce qui se trouve être le premier roman du journaliste Stéphane Pocidalo.

Si la couverture est plus que sobre et épurée, le contenu n’en est pas de même.
Sarcastique à souhait, c’est avec des textes courts,des rythmes rapides, et autant de répartie, que les lettres se suivent comme autant de stations de métro ! En effet, structuré sous forme d’abécédaire (bah oui … ) Stéphane Pocidalo arrive presque à faire du cauchemar de 600 000 usagers une note humoristique, voir parfois même à rendre franchement drôle ce qui doit en effet, être l’enfer de tous ces navetteurs. Dont lui ! Alors autant en rire …

Le livre se lit rapidement, on peut le parcourir morceau par morceau car les paragraphes sont très courts, bien que dans mon cas en fait je l’ai lu d’une traite ! J’ai bien ri, même si j’ai trouvé certaines redites qui ,dans un si petit ouvrage, ne manquent pas de se remarquer mais dans l’ensemble c’était plaisant. On sent l’habitude du journaliste dans la manière de rédiger, en tout cas dans ce type de livre, je ne sais pas comment serait S.Pocidalo dans un autre genre littéraire …

En résumé, j’ai bien aimé, et pour les non-initiés qui voudraient découvrir de leurs propres yeux cette fameuse ligne 13, voici le plan 🙂

 

Merci aux éditions Edilivre pour leur confiance et ce partenariat.

Publicités

5 réflexions sur “Abécé(suici)daire de la ligne 13, de Stéphane Pocidalo

  1. Alors ça, ce serait un livre pour moi! La Ligne 13, je l’ai prise pendant 3 ans pour aller à la fac, et sans avoir lu le bouquin, je peux déjà dire que c’est l’ENFER. Quand je me déplace maintenant, je fais tout pour l’éviter.
    Je l’achèterai peut être pas de moi-même, mais si je tombe dessus en librairie j’y jetterai un coup d’oeil 🙂

    xoxo
    Lily

  2. Il m’est arrivé d’attendre une demi heure sur le quai le matin parce que toutes les rames qui passaient étaient… pleines à craquer. C’est vraiment très difficile en heure de pointe (comme pas mal de lignes mais en pire), et en plus il y a très souvent d’autres « incidents » dans les heures plus calmes de la journée.

  3. Stéphane dit :

    Merci beaucoup pour ton article et ton avis objectif. La ligne 13, mieux vaut la consommer dans un livre pour ses nerfs !
    Bien cordialement,
    Stéphane Pocidalo

    • Merci beaucoup pour ce retour! J ai passé un bon moment à vous lire en effet, mais sans doute que lors d une visite parisienne, si j atteris pas loin de cette ligne, j aurai une pensée pour vous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s