Une autre idée du bonheur, de Marc Levy

Image

Marc Levy c’est 15 romans, traduits en 49 langues, 30 millions de livres vendus dans le monde …

Comme tout le monde, il y a 14 ans de cela, je m’étais ruée, et j’avais adoré « Et si c’était vrai« .
Porté à l’écran en 2005 par Dreamworks, le best-seller, son style et l’art de mêler amour, amitié et une pointe de mystère et suspense a permis à l’auteur de se bâtir un lectorat fidèle lui valant le titre d’ auteur le plus lu dans le monde.

Pour voir la bande-annonce du film c’est ici.

Au fil des publications, je me suis lassée de la marque Levy. Le style me lasse, j’ai une impression de répétition, de formatage dans les trames de ses romans et je me détourne de ses derniers romans.

Et il y a quelques jours je me dis pourquoi pas … « une autre idée du bonheur » c’est quitte ou double de toute façon, je sais à quoi m’attendre, d’autant plus que le 4eme de couverture m’envoie déjà des images de Thelma et Louise plein les yeux …
2 femmes, aux Etats-Unis, en cavale dans une vieille oldsmobile … Et puis les détracteurs de l’auteur s’en donnent déjà à coeur joie annoncant le plagiat …

Peu importe, je débute la lecture et …et bien ca marche !

 

Image

 

Merci Marc Levy pour ce roman, pour cette belle histoire qui m’a fait traverser les Etats-Unis !
J’ai respiré la poussière de la Road 30, j’ai senti l’odeur du bacon dont le gras frissonne sur les grills des dinners, j’ai roulé sous la chaleur, les cheveux au vent dans la décapotable et écouté les récits fougueux, mais aussi parfois mélancoliques d’Agatha.
Je me suis prise d’amitié pour cette fugitive, pour ses anciens amis aussi … et puis pour Millie, trentenaire calme et rangée qui atterrit contre son gré dans cette ex-taularde en quête de son passé et de ce que la vie ne lui a pas offert.
Cette rencontre fortuite entre 2 personnes que tout oppose tant par leur caractère que par leur vécu et qui finalement n’ont peut-être pas tant de différences que ca …

J’ai voyagé, j’ai fait des découvertes, sur l’humain, sur les à priori, sur l’histoire aussi.Celle de la ségrégation, de cette violente tranche de l’histoire dont on parle peu, de l’Amérique des 60-70’s et de ses mauvais cotés.
Sur ces révoltes de jeunes américains face à la corruption et à l’absurdité de la violence envers les minorités.
Dans ce roman, que j’ai trouvé fort documenté mais pas allourdi par les éléments historiques, Marc Levy fait un pied de nez à ceux qui le classent d’écrivain de romans de plage, et c’est très subtilement mené. J’ai particulièrement aimé la manière dont il place lui même l’analogie de la situation avec le film Thelma et Louise dans le roman, dit par les personnages, tant il était certain qu’on ne le raterait pas.

En plus du coté culturel, les descriptions de l’environnement permettent une immersion quasi magique, il est vraiment rare que d’une séance de lecture à une autre je garde cette impression de maîtriser le décor intact, et ici aucun doute, à chaque ouverture du roman, c’était un avion qui se posait aux US pour me permettre de retrouver mes personnages…
J’ai d’ailleurs découvert chacun d’eux avec plaisir, et curiosité, mais sans jugement, c’est aussi un coté bénéfique de cette lecture c’est qu’elle permet de ne pas se permettre d’a priori, quel que soit le personnage et ses actions.
Les descriptions et les implications des personnages dont est parsemé ce road trip sont bien décrites, et permettent une représentation très aisée de chaque protagoniste dans l’histoire et les liens entre passé et présent.

Marc Levy mets également le doigt sur un phénomène très contemporain qui est la surveillance électronique, la dérive est immense pour quelqu’un qui n’a pas eu de conatct avec la société pendant les 30 dernières années !
Imaginez qu’il y a à peine 30 ans on se battait pour la liberté de tous, et qu’aujourd’hui tout est tracé pisté, enregistré, pour le bien de tous nous dit on … mais la question soulevée grâce au credo et au décalage que représente Agatha donne à réfléchir.

Une autre idée du bonheur, c’est une belle remise en question, évidemment on y parle d’amour, et d’amitié, de l’importance des liens du sang mais aussi de la nécessité de faire ce que l’on veut dans sa vie, de se donner les moyens, de vibrer … d’aimer !

Nul doute que je lirai le prochain Marc Levy !

Publicités

Une réflexion sur “Une autre idée du bonheur, de Marc Levy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s