Chasse à l’épaulard, Williams Exbrayat

Chasse-a-l-Epaulard_facebook

Dans Chasse à l’épaulard, nous retrouvons pour la seconde fois Maddog, détective douteux au vocabulaire cru et au à l’humour déjanté, sur les traces cette fois du mari de son ex-femme, subitement disparu dans la nature …

Ce court-roman de 68 pages est édité par StoryLab, fidèle au concept un roman en 1h ou presque », a reçu le prix des lecteurs du livre numérique 2014 et se classe dans la catégorie roman policier.

Après lecture, je dois bien dire que l’intrigue policière et le suspense ne sont pas vraiment présent. Ce qui m’a plus c’est la manière complètement décalée dont l’auteur écrit. J’ai immédiatement fait un parallèle avec l’illustre Frédéric Dard et son personnage de San-Antonio et du coup, je me suis bien amusée à suivre Maddog.
Vous l’aurez compris, ce livre n’est pas pour les puristes du polar mais plutôt pour les lecteurs recherchant un bon moment de détente.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s