Nymphéas Noirs, Michel Bussi

images

 

Je n’ai pas aimé ! Voilà, c’est dit ! Celle qui n’a pas aimé Bussi et bien c’est moi… Mais pourquoi?

J’étais pleine d’a priori sur Michel Bussi (enfin pas sur lui en tant qu’homme mais sur son écriture quoi.). Cela m’avait jusque là évité d’avoir à en lire plus que les résumés au dos des livres.

Parmi ces idées reçues ou infondées trônait la principale : c’est un soi-disant polar ou thriller sur fond d’histoire d’amour manquée, dans un décor trop mièvre que pour me donner envie … Et ben Bingo !

Giverny, Monet, le policier amoureux de la maîtresse du village … Si on y parlait pas autant de flotte et de bottes en caoutchouc j’aurais pu fredonner le refrain de la Petite Maison dans la Prairie …
Seul petit sursaut de plaisir, les rares moments ou la vieille livre ses impressions dans un langage un peu « fleuri » (décidément…). Pour le reste, l’enquêteur et son adjoint sont affligeants de platitude, les tentatives de ressorts humoristiques ou de sarcasme tombent à plat et leurs jeux de mots ne sont vraiment pas drôles.

Au début de l’enquête se dégagent des pistes intéressantes, et d’autres grosses comme des boulevards. Je vous laisse deviner leur direction ?

J’ai tenu 240 pages environ, en plusieurs tentatives car le livre me tombait des mains d’ennui … Mais vu qu’il s’agissait d’une lecture commune, j’espérais bien pouvoir mener à bien cette nouvelle mission que je m’étais donnée…

En vain …

J’ai donc directement été voir à la fin les raisons qui poussaient 99% des lecteurs a dire tant de bien de cette histoire d’une platitude affligeante… et j’ai compris … En effet, les cent dernières pages devaient être à couper le souffle, je n’aurais moi non plus rien vu venir de ce que l’auteur tramait !  Pas de chance, le charme était rompu puisque revenir en arrière en connaissant la fin n’aurait plus eu l’effet escompté.

Je suis donc triste. Triste de voir qu’un très très mauvais début m’a privé de profiter d’une bonne fin. Une chose est sûre, Bussi pour moi c’est fini. On ne m’y reprendra plus !

Et vous, qu’avez-vous aimé dans ce roman?

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Nymphéas Noirs, Michel Bussi

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour

    J’ai un avis beaucoup plus indulgent sur ce livre. Sur que ce n’est pas un chef d’oeuvre mais c’est un peu la loi du genre.
    Ceci votre critique est agréable à lire

    Amicalement

    Z

    J'aime

    1. Bonjour,

      J’avoue que j ai un peu tranché dans le roman. Une suite de critères prejudiciables complètement subjective. La plupart des lecteurs ne partagent pas mon opinion ! Comme je le disais, je partais avec un très gros a priori avant même d’avoir lu une ligne

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :