Blog littéraire : Et si on revenait à l’essentiel?

Cela ne vous aura pas échappé, les blogs littéraires rivalisent désormais d’astuces et d’accroches pour fidéliser leur public.
Le foisonnement des auteurs de critiques amateurs rend la sélection difficile, les lecteurs étant souvent abonnés à tellement de sources, il est important d’apporter LE contenu qui va tous les scotcher et les inviter à revenir régulièrement.
Pour cela les techniques ne manquent pas : rendez-vous récurrents, avant-premières, exclus … revenons ensemble sur l’évolution des blogs et de celui-ci en particulier.

btb

Il y a un peu moins de 5 ans s’ouvrait le blog SerialReadeuZ, fruit d’une rencontre avec un livre coup de coeur, et d’une volonté de partager cette découverte afin d’en faire profiter le plus grand nombre.
Les chroniques, véritables articles subjectifs, se voulaient diversifiées en abordant aussi bien le l’objet-livre, mais aussi les sentiments et sensations véhiculés par la lecture.

Le succès de ce premier article et de ceux qui ont suivi pendant une année ont motivé la production plus importante de chroniques, ma bibliothèque s’étoffant de nouveaux partenariats encourageants avec plusieurs maisons d’édition.

Le tournant Booktube n’a pas su me convaincre. Amoureuse transie des mots écrits et du papier, je ne trouvais pas ma place parmi ces vidéastes amateurs qui regorgeaient d’artifices visuels et d’effets pour réaliser des critiques vidéos. Les blogs traditionnels continuent pour autant à suivre leur bonhomme de chemin …

stat

Aujourd’hui, si j’analyse le paysage de la blogosphère, je réalise que le principe du blog est complètement différent de ce qu’il était il y a quelques années. Voici ce que j’ai pu constater :

 

  • Il est important de publier au moins 3 articles par semaine. Si vous ne pouvez pas tenir le rythme, il est possible d’avoir des chroniqueurs invités, qui viennent poster leur article sur votre blog.
  • Multiplicité des rendez-vous imposés : IMM, C’est lundi que lisez-vous? vendredi lecture, Bilan du mois, c’est le premier je balance tout, … et j’en passe. Si certains rendez-vous semblent plus pertinents, la plupart ne sont qu’une production inutile qui n’apporte aucun contenu littéraire à proprement parler. Mais cela génère des vues … et augmente donc l’influence. Ou l’affluence.
  • Instagram : poster une photo de couverture de livre avec un lien vers la chronique de votre blog peut vous rapporter des centaines de likes en quelques heures … et AUCUNE visite sur le lien du blog ! Je cherche encore la pertinence d’une telle popularité.
  • Une part importante des blogs générant du trafic sont ceux qui ont une majorité d’articles portant sur la chick lit. Pas de chance pour moi, je déteste cela !
  • Les commentaires, likes et partages des articles de blog ne sont que peu présents lors de la publication. Un article qui reçoit une dizaine de commentaires peut être considéré comme un plein succès ! Il faut donc s’habituer à voir passer des lecteurs qui n’interagissent pas avec le contenu que vous avez à leur offrir.
  • Si commentaire il y a, il convient de trier le bon grain de l’ivraie : multiples sont les « trop bien, j’adore » qui ne sont qu’une visite de courtoisie d’un blogueur qui attend de vous que vous passiez aussi lui laisser un commentaire pour sa popularité, même si on n’a pas lu l’article.
  • Eh oui … les visites de courtoisie s’imposent, liker, liker, et encore liker, c’est important de se créer une communauté de suiveurs parmi les blogueurs pour augmenter le trafic. Idéalement, c’est bon de faire quelques échanges de liens, ça peut toujours servir.
  • A une demande de conseil pour me faire connaître et obtenir une interaction avec les lecteurs, je me suis vue répondre « as-tu dans ton article un appel à réaction? une question qui incite le lecteur à interagir? » ok, il faut donc inciter …
  • Chroniquer des best-sellers, parce que c’est important et que cela génère aussi beaucoup de vues ! Beaucoup plus qu’un auteur peu ou pas connu dont c’est le premier roman. Et si chronique il y a, mieux vaut que ce soit le plus vite possible pour prendre tout le monde de vitesse. Car le paysage littéraire évolue tellement vite qu’un Marc Levy n’est intéressant que pendant quelques jours, après, tout le monde l’aura lu…
  • Les plateformes de mise en contact auteurs/blogueurs ont remplacé les contacts personnalisés avec les blogueurs qui tissaient une vraie relation avec les auteurs. La dépersonnalisation est là jusque dans les appels à chroniques.

Après réflexion, voici l’heure des aveux : j’ai moi aussi souhaité plus d’interactions, de vues, cherché des moyens pour faire connaître le blog et suivre le train en marche, en pleine accélération. Et je me suis perdue, j’ai perdu la ligne que je m’étais fixée, l’essence même de la raison de l’existence de SerialReadeuZ :

Donner l’envie de lire !

Partager des coups de coeurs, des surprises face à un talent émergeant, donner une visibilité à des auteurs dont je crois au potentiel ! C’est aussi faire valoir une culture, un partage de lectures engagées et inspirantes.

La vraie lecture commence quand on ne lit plus seulement pour se distraire et se fuir, mais pour se trouver.

                                             Jean Guéhenno, Carnets du vieil écrivain

Je vous invite et vous encourage à m’envoyer vos coups de coeur ou découvertes, que je pourrais chroniquer à mon tour et cela rendrait l’échange et le contact plus riche et plus sincère.

Exit les générateurs de vues, les appels à clics et autres subterfuges ! Il vous plait de passer, lire, prendre note ou pas d’un titre qui m’a plu? A votre aise, et si vous me faites savoir que vous aimez ce que j’ai pensé de tel titre, ou au contraire que vous l’avez détesté, ce sera un bénéfice supplémentaire auquel j’aurai plaisir à répondre. Mais je ne serai plus esclave de mon tableau de statistiques !

Dans les prochains mois, il y aura donc une refonte complète dans le contenu de ce site, surtout dans ses publications, afin de revenir à l’essentiel de ce qui a vu naître mon envie de partager.

C’est donc dénuée de toute convention et galvanisée par un sentiment de liberté que je vous souhaite la bienvenue  sur SerialReadeuZ 2.0 !

 

Publicités

76 commentaires sur “Blog littéraire : Et si on revenait à l’essentiel?

Ajouter un commentaire

  1. Article très intéressant. Je découvre d’ailleurs ton blog grâce à lui. Tu pose de bonnes questions et garde ta ligne directrice. Tu ne rentre pas dans un moule et c’est ça qui est délicieux. Pourquoi faire comme tout le monde quand on est plus heureux à faire différemment. Merci.

    Aimé par 1 personne

  2. Ca fait du bien de lire un tel article ! Je me suis tellement investie dans mon blog, et pourtant, malgré un design pro et même un période avec 2 articles/semaine de façon régulière, le nombre de visites – et a fortiori de commentaire – est absolument dérisoire. Ça m’a beaucoup démotivé pendant un moment… Je m’y remets peu à peu ces temps-ci, et tant pis si « le public » ne suit pas, je continuerai à chroniquer ce que j’aime, même si ça n’attire pas les foules 😉

    J'aime

    1. C’est super gentil de partager ! Esperons que cela profite au plaisir de publier des chroniques !
      Je vois sur votre blog que vous avez aussi fait une petite remise en question !
      Certains passages me parlent particulièrement. Merci

      J'aime

  3. Très bon article. Pour ma part, je n’ai jamais cherché à faire « du chiffre ». Mon blog est avant tout un espace où je peux poster mes textes, m’exprimer, partager mes coups de cœur… Je découvre ton blog aujourd’hui et je vais le suivre, pour voir comment tu vas le faire évoluer. J’aime ta réflexion sur ce retour à l’essentiel. Bravo !

    J'aime

    1. Merci ! En fait au départ j’étais loin d’une accro à un tableau de statistiques. Puis j’ai suivi quelques blogueurs, lus leurs articles ventant leur X abonnés, j’ai aussi parfois subi les refus des éditeurs parce qu’ils me réclamaient un tableau de stats a plus de x milliers de vues sur un an (qu’évidemment je n’avais pas). J’ai donc fait une légère introspection et décidé que peut-être je n’apportais pas de plaisir à mes lecteurs, que j’étais sur la mauvaise voie. Et les dérives ont suivi.
      Au final, je ne prenais plus spécialement plaisir à lire …

      J’espère donc que ce nouveau tournant sera salvateur 😉

      J'aime

  4. Tout à fait d’accord ! Je suis également blogueur littéraire sur http://www.mondeenlettres.com et il arrive qu’on oublie parfois les bases. La quête des likes et autres peut détourner de l’objectif initial : le plaisir de lire et partager. Bravo pour ton blog, je le découvre à l’instant. Je le suivrai désormais 😉

    J'aime

    1. Merci pour ces encouragements. En effet, le plaisir est l’élément qui doit rester premier. En plus, on ne chronique bien que ce qu’on a aimé ou en tout cas choisi ! Et ce n’était plus mon cas.
      Cet article a bien rempli sa mission , je découvre de chouettes personnes et blogueurs. Je vais aller visiter ton blog aussi.

      J'aime

  5. Article qui fait réfléchir…
    Pour les rdv, je fais partie des blogeuses qui y participent en ayant sélectionné ceux qui me semblent intéressants ou qui sont centrés sur la partage (le C’est le 1er, je balance tout ! en est un parfait exemple).
    Et si j’aime beaucoup les liens que cela m’a permis de créer avec certains blogeurs que je suis pour la qualité de leurs articles, je regrette que ces articles génèrent toujours plus de vues que mes chroniques qui me demandent pourtant bien souvent des heures de travail. Mais je me suis rendu à l’évidence : parcourir un petit article prend beaucoup moins de temps que lire mes chroniques que je sais bien trop longues pour plaire à un large public. Je le comprends tout à fait même si c’est parfois assez démoralisant.
    Quant aux romans à succès, j’en lis un petit peu plus ces derniers temps (j’ai cédé à l’appel du dernier Karine Giebel), mais j’essaie d’accorder une certaine place aux auteurs auto-édités, car ce sont pour ces auteurs que nos articles revêtent vraiment une importance…
    En bref, je suivrai ton blog et sa refonte avec plaisir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, le « c’est le premier je balance tout » est le rendez-vous qui me semble être le plus intéressant, parce qu’il permet de faire un point rapide, et si tu y fais des liens avec tes chroniques, cela permet aux visiteurs de cliquer et d’aller lire les articles de fond. C’est une publication que j’aime bien aller lire sur les blogs et qui a du sens. Il ouvre les horizons dirons-nous. Les autres me semblent tout de suite beaucoup moins pertinents.
      Tu dis que tes articles sont trop longs. Et bien surtout, s’il te plait, ne change rien ! Perso si je souhaite aller lire une chronique littéraire, j’ai besoin de matière, pour les rdv de 2 minutes j’ai les 4emes de couv’ !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est le 1er, je balance tout est mon préféré pour les raisons que tu évoques 🙂
        Pour la longueur de mes chroniques, je ne compte rien changer d’autant que j’en serais simplement incapable, aimant bien trop analyser et me triturer les méninges sur mes lectures 🙂

        Aimé par 1 personne

  6. On en passe tous par là à un moment où à un autre. Mes interactions se font pour une grande partie par mail ou sur fb. Rien sur mon blog et qu’importe…. J’ai le plaisir de voir mes têtes blondes s’y mettre sans pression. La « popularité » nous donne l’impression de pouvoir faire découvrir ces nouvelles plumes. Est ce une réalité ? En tout cas, c’est bien et important de revenir aux sources du plaisir 😉

    Aimé par 1 personne

  7. Merci de partager cette vision du blog, qui pour moi est vitale, jao essayé de me mettre aux bilans, aux rdv récurrents mais rien n’y fait, je veux me sentir libre de chroniquer, de lire…. Au plaisir d’en découvrir plus sur ton blog!

    J'aime

  8. Je suis totalement d’accord avec toi !
    au début, je me suis essayé aux rdv comme top ten tuedsay, non pas pour la popularité, mais parce que je me disais que cela pourrait donner lieu à des découvertes et échanges réels intéressants… au lieu de ça, j’avais juste des messages copier-coller en commentaire, ce qui n’était vraiment pas le but recherché.
    Je me suis essayé à Youtube parce que je trouvais le principe sympa, mais là encore, comme tu l’évoque, le fait de devoir « concurrencer » avec des personnes qui mettent des artifices de fou au point que le livre passe au second plan, ça ne l’a pas fait avec moi, je n’ai pas le temps pour ça, je préfère garder ce temps pour lire…
    J’ai mon blog depuis 8 ans, et pourtant, je n’ai qu’une poignée d’habitués qui y viennent encore… je ne fais pas de rdv récurrent (à part mon challenge littéraire mensuel que je fais depuis 6 ans maintenant), je ne fais pas de gros concours avec des dizaines de livres à gagner, je ne fais pas d’événements extraordinaires…
    Je crois que je suis restée bloquée à l’ancienne version des blogs, où le partage des lectures choisies et appréciées (ou pas) était la chose principale, le but du blog… ça me manque un peu…
    Merci pour cet article qui me rassure sur le fait que je ne sois pas  » la seule  » dans cette optique et qui regrette la simplicité d’antan…
    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui je me retrouve complètement dans tes propos. Et après des mois de doutes je suis enfin fixée sur ce que je veux faire et tant pis si comme tu le dis si bien « je suis restée bloquée » aux blogs ancienne version… Cet article me fait beaucoup de bien parce qu’il me libère mais aussi parce que je constate que les blogueurs de la première heure qui ne se retrouvent plus dans les évolutions osent ici venir témoigner.

      J'aime

  9. Bel article qui m a fait découvrir ton blog que je vais suivre. Le mien je l ai ouvert pour les LC (j adoooore les LC!) Mais j ai beau en peoposer de temps à autre à des blogueurs que je suis, ce n est plus trop recherché….dommage ces échanges sur un même livre c est ce qui me fait apprécier les differents groupes de lecture sur FB…alors ton idee de lire les coups de coeur des uns et des autres pour partager est extra, je te suis ! Bonnes lectures à venir

    Aimé par 1 personne

    1. Oui après tout dépend du style que lisent les uns et les autres. Par exemple je ne pourrais pas faire de LC sur de la chick lit ou sur des livres du terroir parce que je n’aime pas ca. Mais j ai l impression que ta proposition ne recoit pas de positif parce qu’il faut lire un titre donné dans un laps de temps et cela ne convient peut etre pas a tous ?
      On pourrait tenter, je vais aller visiter ton blog

      J'aime

      1. Chick litt et terroir non plus pour moi ! Je fais des LC sur les groupes FB….je vais aller voir ton menu plus precisément et si tu as des idees de livres à venir, on peut tjs essayer !

        Aimé par 1 personne

  10. Très bon article! Je me suis souvent posée toutes ces questions de stats, et j’ai bien failli tomber dans les travers de la blogo, mais avec un boulot de plus de 40h00 par semaine, je n’arrive parfois pas à faire un retour dès la fin de ma lecture, ni faire un bilan mensuel, que j’adorais faire… Donc mon blog suit son bonhomme de chemin et depuis 2/3 mois, j’ai trouvé ma vitesse de croisière… La planification d’article! j’adore ça! Du coup je peux écrire mon avis quand je veux, quand je peux et il peut paraître 1 mois plus tard… Combiné avec un article la veille avec un extrait du dit bouquin 🙂

    J'aime

    1. En effet la vie réelle a priorité !la planification est aussi une aide precieuse. J utilise pour ma part les brouillons histoire de noter ce qui me vient sur le moment pour le retravailler ensuite. La publication en elle même n est pas tres chronophage mais la promo sur les sites et blogs divers,par contre, nécessite souvent pas mal de tzmps libre !

      Aimé par 1 personne

  11. Très intéressant ton article ! Perso, je me contente de faire des chroniques et des articles un peu plus poussés sur des escapades littéraires. J’ai un peu de mal avec les rdv réguliers dont tu parles (in my mail box, on lit quoi le lundi), je m’en sers parfois sur ma page facebook, mais de là à faire un article, je trouve cela inutile…

    J'aime

    1. Disons que cela permet de generer des vues. Je crois… Mais si il n y a aucun contenu je n’en vois pas l’intérêt. Je pense que ces multiples publications sont surtout utilisées par les lectrices en communauté qui ont un réseau très actif de suiveurs likeurs…

      J'aime

  12. Et hop ! Je vais m’abonner :D. je viens de faire la découverte de ton blog (via Babelio) et je suis directement allée vers cet article qui pourrai m’aider (je me lance moi aussi dans un blog). Merci pour cet article et bonne continuation 🙂

    J'aime

  13. Merci pour l’article, je l’ai trouvé vraiment intéressant ! C’est toujours gratifiant de voir que nos articles sont lus et partagés mais il ne faut pas oublier l’essentiel : le plus important, c’est bien d’écrire sur ce que l’on aime et ce que l’on aime, non ? (même si seulement une personne lit ce que tu écris, c’est toujours ça de pris !)

    J'aime

  14. Je suis tout à fait d’accord avec ton article. Le visibilité et la popularité prédominent sur le reste. Personnellement, j’ai ouvert mon bookstagram pour partager mes avis littéraires, puis mon blog pour pouvoir faire des articles plus détaillés et en garder une trace. Je n’ai pas beaucoup de vues, de like ni de commentaires, mais tant pis, je le fais avant tout pour moi. Le train va beaucoup trop vite pour moi, la lecture doit rester un plaisir, le partage qui en découle doit l’être aussi, sans pression 👍

    J'aime

  15. Bonjour, merci pour cet article très intéressant Je trouve ça important pour moi qui début un blog littéraire de lire les « erreurs » ou en tout cas les techniques utilisés par certains mais qui peuvent faire tomber dans une routine avec moins de sens…
    Si tu as des conseils du coup je suis preneuse!

    J'aime

    1. Je pense que chacun trouve son intérêt dans certains aspects de certains réseaux ou canaux. Tout dépend de tes objectifs et envies. Si tu es à l’aise avec la vidéo ou avec la voix ou autre… Depuis j’ai un peu dompté Insta par exemple et découvert des amitiés au delà des statistiques. Mais je ne suis pas un compte populaire par exemple…

      J'aime

  16. Très bon article !
    Je viens de démarrer un blog, et à vrai dire, je n’en attends pas grand chose à part regrouper à un endroit mes commentaires sur les livres que j’ai lu.
    Je suis fascinée de voir cette course aux clics ! Et comme je ne suis pas attirée par les titres mis en avant par la presse, ni par la chick lit, je ne risque pas de connaître les affres des grandes blogueuses !

    J'aime

  17. A reblogué ceci sur YRADON – Your Readings Are Doomed…Or Notet a ajouté:
    Quel bel article, dont je valide totalement la pensée.

    J'aime

  18. Bravo pour ce retour à l’essentiel. À démarche honnête, conclusions vraies. Garde cette belle attitude, qui est celle des écrivains authentiques. Ne nous laissons pas désorienter par les virevoltes de bancs de poissons. Chacun de nous est unique dans la nature; suivons donc la voie unique qui est la nôtre.

    Pour ma part, j’ai choisi de m’inspirer de l’approche des créateurs d’Internet : partager gratuitement mes trésors accumulés, avec l’idée qu’ils pourront servir à quelqu’un quelque part. N’oublions pas que chacun de nous est comme un neurone dans le grand cerveau de l’humanité. Notre humble titre de gloire consiste principalement à faire passer l’influx nerveux…

    J'aime

  19. Je n’ai ni la force ni la manière d’attirer les foules chez moi et je le dis… ça ne m’intéresse pas. Je préfère avoir trois abonnés qui s’impliquent plutôt que vingt qui ne font que « liker » pour « liker » et espèrent qu’on vienne chez eux. D’ailleurs, je suis une adepte de retours « express » pour mes lectures, pour autant je pense que ça peut quand même éveiller la curiosité d’un potentiel lecteur même si je me rends compte que les blogs les plus vus sont souvent ceux qui font de longues chroniques.
    Je crois que nous avons tous l’envie de faire bien, au mieux de nos capacités pour partager notre passion mais que parfois, on s’y prend mal.
    J’ai rédigé un bilan dans lequel je notais le manque de réactions des abonnés. Aujourd’hui, disons que je suis plus philosophe. Je te rejoins par rapport à Instagram. Je me suis remise dessus mais pas dans l’optique de faire « vivre » mon blog. Je ne me fais toujours pas à ce réseau social.
    Merci pour cet article intéressant. 🙂

    J'aime

    1. En effet c’est toujours personnel et donc potentiellement maladroit ou pas intéressant pour une partir du public lecteur. L’important reste d’y prendre du plaisir.

      Pour ce qui est des longs articles je suis mitigée. J’avoue que je n’écris jamais moins de 450 a 500 mots par article et pourtant je lis plus vite les petites chroniques que les longues… Ke devrais méditer sur ce point 😉

      Peux tu me dire pourquoi tu preferes les chroniques express?

      Aimé par 1 personne

      1. Ahhh bonne question. Principalement par peur de « spoiler ». Ensuite, parce que j’ai peur que ça tourne en rond. Parfois, je me force à rédiger un billet (pour conserver une trace – mais l’inspiration vient difficilement même si ça a pu être une excellente lecture). Il y a aussi que ça peut être plus frappant de s’en tenir au minimum plutôt que de détailler. Souvent, c’est en fonction du livre mais tu ne trouveras pas de retours sur un livre qui font dix pages chez moi. 😅
        Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les longs retours de certains blogueurs, évidemment. 😉

        J'aime

  20. Malheureusement ton article est un reflet de cette triste réalité. On devrais vraiment pouvoir échanger, s’ouvrir et découvrir des gens/des livres à travers nos blogs, puisqu’ils reflètent nos pensées. Finalement c’est à nous de choisir de quel manière où avance dans la blogosphère !

    J'aime

  21. Je te suis sur son ton commentaire dans l’idée qu’il fait délaisser l’aspect popularité. Pour ma part, j’essaie de me démarquer par le ton que j’emploie dans mes critiques en restant légère, en faisant de l’humour quand ça s’y prête mais je n’essaie pas de récolter les likes. Je pense que c’est très superficiel comme attitude et c’est à l’opposé même de ma démarche de lecteur et de critiques qui est de chercher la profondeur, même si ça se comprend totalement. Je ne mets jamais de « like » ou de commentaire si je n’ai pas lu auparavant l’article personnellement.

    J'aime

  22. Bonjour ! C’est suite à un like sur l’un de mes articles que je découvre votre blog. Inciter le lecteur à laisser un commentaire, ça ne marche pas sur le mien et puis les gens sont encore libres. S’ils n’ont pas envie de répondre, ils le feront pas. 😀 Je ne suis pas sur Instagram parce que je suis nulle dans la mise en scène d’un livre. Cela fait un an que vous avez écrit cet article. Etes-vous revenue à l’essentiel, y a-t-il des choses qui ont changé ?

    J'aime

    1. C’est la première fois qu’on me pose cette question et je suis très heureuse que vous l’ayez fait. Cela m’a permis de me questionner. Alors oui, certaines choses ont profondément changé. Je pense d’ailleurs rédiger un billet là-dessus. Globalement, j’ai revu mon approche, comme annoncé, pour me concentrer sur ce que je voulais, c’est à dire prendre du plaisir à rédiger, partager, et ne pas subir l’obligation de chronique. J’ai également appris à apprivoiser les réseaux sociaux, à en comprendre les codes. Même si je ne maîtrise pas parfaitement l’outil, je m’y retrouve un peu plus. J’espère pouvoir prochainement m’étendre plus sur le retour d’expérience.
      Merci pour votre passage et à bientôt j’espère.

      J'aime

  23. Bonjour, vous avez eu la gentillesse de lire et liker un de mes articles. Cela m’a permis de découvrir celui-ci. Assez nouvelle sur WP, mais ancienne sur d’autres plateformes, je trouve votre état des lieux très juste. De toute manière, plus on avance et moins les gens lisent. Au début, il y avait l’ordinateur et un écran assez grand. Aujourd’hui, le smartphone et son écran riquiqui l’ont remplacé. Vous avez peut-être oublié le titre « putaclic »… Le problème, c’est que justement, ces titres racoleurs qui ne mènent à rien ont pu décourager les internautes qui à présent survolent la Toile…. Comme en littérature, je pense qu’il est bon de garder sa ligne de conduite, sinon, à force de vouloir plaire à tout le monde, de s’efforcer de rentrer tous les critères sensés attirer le public, on ne produit plus qu’une soupe sans liant… Bonne continuation… et merci pour votre visite…

    J'aime

    1. Vous soulignez des points très justes. Prendre le temps de lire, s’approprier le texte et se laisser le temps d’émettre un avis, une réponse. En somme les bases de la communication entre humains. J’envisage un article de suite « un an plus tard » pour cet article. Car j’ai affiné mon constat avec cette année passée à observer… A bientôt

      J'aime

  24. Bonjour ! Ça fait vraiment plaisir de tomber sur un article comme ça. J’aime beaucoup le fait que tu sois très réflexive sur ton travail, c’est quelque chose qui me semble important, et j’ai l’impression que beaucoup de blogueurs n’ont pas cette intuition. Or c’est pour moi le signe d’une présence d’esprit et d’un véritable engagement éthique qui honore ses lecteurs. Le succès de l’article l’illustre bien. En tout cas je vais essayer de le garder dans un coin de ma tête pour les jours où je perdrais un peu le fil… Merci !

    J'aime

  25. À titre personnel, je viens de finir « les Furtifs » d’Alain DAMASIO, et je pense que pour moi ce sera LE livre de l’année, tant par les thèmes abordés que par le soin apporté à l’écriture. Comme pour « la Horde du contrevent », son précédent roman, il y a un style d’écriture par personnage (et une typographie adaptée à chaque forme d’écriture, chapeau l’éditeur !).
    Les thèmes abordés sont, en vrac : une belle histoire d’amour, l’insurrection contre les géants de la technologie qui confisquent nos vies pour se faire un maximum d’argent avec nos données personnelles, une réflexion sur l’évolution et l’avenir de l’humanité…
    J’ai pris le temps de le lire, pas plus d’un chapitre par jour, pour rester plus longtemps avec les personnages.
    Bref, un coup de cœur !

    J'aime

  26. Une analyse pragmatique et réaliste, qui écorne un peu l’image d’Epinal du blog « réponse à tout » qu’on peut s’en faire de l’extérieur. Créer du trafic n’est pas à la portée de tout le monde, et en même temps, cela s’apprend, mais jamais au détriment du contenu. Merci pour cet article qui remet bien les idées en place, avant de repartir joyeusement à l’assaut

    J'aime

  27. Je découvre ce blog par cet article et par un de vos « likes » sur mon article de ce matin … D’ailleurs je me suis dit « qui donc passe par là, qui ne soit ni de ma famille ni des mes amis ?? » :p ) Je vais donc continuer ma promenade sur votre blog, si vous me le permettez 🙂

    J'aime

  28. Le plus important c’est d’être sincère, de garder son identité, vouloir faire comme, n’est jamais une bonne idée. Certains aiment proposer des rendez-vous, je ne vois pas où est le mal ? Personnellement, je trouve ce genre de billets trop chronophage. Je préfère prendre du temps pour rédiger des billets sur les livres que j’ai lu plutôt que de récapituler mes lectures de la semaine ou de me filmer en train de déballer des livres.
    Chacun son style, c’est ce qui est intéressant, je trouve : la diversité. Après, je suis d’accord pour admettre que les livres mis à l’honneur sont souvent des grandes maisons d’édition ou des auteurs qui n’ont pas besoin de pub… Il y a de nombreux blogueurs qui proposent d’autre chose 🙂 il faut juste savoir les trouver!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :