Kill or be killed. 1

killOrBeKilledT1

Date de parution : 24/01/2018 

ISBN : 978-2-413-00236-9

Scénariste : BRUBAKER Ed

Coloriste : BREITWEISER Elizabeth

Illustrateur : PHILLIPS Sean

Série : KILL OR BE KILLED

Collection : CONTREBANDE

GENRE : Thriller

 

 

On se répète des choses du style  » L’arc moral de l’univers est long, mais il tend vers la justice » quand ce n’est visiblement pas le cas. Et on reste devant nos écrans, on se remplit la tête de bruit et on s’invective comme si ça allait changer quelque chose.
Je le sais. J’ai été comme ça.

C’est ainsi que débute la BD Kill or be killed. Cette série de 3 albums s’ouvre sur un tome qui semble planter le décor. Il rassemble sous sa coupe les talents combinés de trois artistes aux talents complémentaires. On peut sentir une certaine réserve, mais aussi une volonté d’en mettre plein la vue, de montrer ce dont les artistes sont capables et où ils veulent aller.

Les couleurs de l’album soulignent l’ambiance maussade qui règne dans ses pages. Mauve, vert, marron, ou rouge sang, la palette graphique sert de vecteur pour amener le lecteur au malaise. C’est âcre et dérangeant. Et dès la première planche on est jeté dans le vif du sujet.

killOrBeKilledT1-3

Aucun détail sordide n’est épargné. Ici pas question de bienveillance ou de préserver le lecteur ! Et c’est bien ce qu’on aime dans cet album aussi violent qu’interrogateur de notre morale. Mais j’y reviendrai. Le gars masqué au dessus c’est Dylan. Plutôt effacé, contrairement à ce que l’image nous laisse croire. Secrètement amoureux de Kyra, son amie, il choisit de mettre fin à ses jours pour ne plus souffrir de cette existence dans laquelle il ne se trouve pas. Mais quelqu’un en a décidé autrement …

 

Les secondes chances ne sont jamais gratuites. Dylan doit payer pour la sienne. 
Une vie pour une vie ! 

Dylan doit maintenant payer son loyer à la vie. Un meurtre par mois.

La BD est divisée en chapitres, comme dans un livre. C’est le jeu de couleurs qui, par sa variation, donne le ton des sentiments ou de la violence des thèmes traités.
Amitié, fidélité, loyauté, éthique sont des valeurs très présentes dans le fil de l’histoire. D’autres thématiques comme l’homosexualité, la pédophilie, la drogue et la prostitution sont également abordées dans une moindre mesure.

killOrBeKilledT1-4

Vous l’aurez compris, ce n’est pas une lecture anodine que cette histoire. Elle interroge votre libre arbitre, et l’on ne peut s’empêcher d’avoir de l’empathie pour ce jeune homme contraint parfois à lutter contre ses valeurs pour rester en vie. Quel que soit son choix, quelqu’un doit mourir chaque mois. La violence est très présente et remet aussi en cause la question de notre jugement et la fameuse pensée « qu’aurais-je fait à sa place? »

Le processus scénaristique est celui du cinéma, avec des flashbacks pour expliquer certaines scènes , par exemple certains meurtres ou rencontres. Nombreux aussi sont les gros plans sur certains points de détails. Ce choix assez classique dans les BD contemporaines sert bien le propos dans ce thriller très sombre et tortueux.

La dernière planche est juste … énorme !

Révélatrice d’un secret, je ne peux m’empêcher de me refaire tout l’album et le cheminement à l’envers. Une simple image d’une illustration remet tout en cause … Jusqu’à la vérité sur la mort du père de Dylan. Et si il avait lui aussi tenter d’arrêter la machine ?

Inutile de vous préciser que je serai au rendez-vous du tome 2 pour connaître la suite de cette histoire dont il a été extrêmement difficile de vous donner envie de lire sans vous donner trop d’informations. Et pourtant c’est tellement énorme cette conclusion !

Lisez-le … point 🙂

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Kill or be killed. 1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :