Petites réceptions nocturnes

Voilà 2 belles surprises qui m’attendaient dans la boite aux lettres ce soir !

Après une journée difficile et un examen, ces deux livres sont la note positive de la journée.

Impressions Lointaines de Elodie Agnesotti

B3eVIfBIMAAIX7-

Des steppes mongoles jusqu’aux sommets de Chine, Impressions Lointaines nous invite à découvrir toutes sortes d’ailleurs. Ceux visités par l’auteur et ceux à l’intérieur, tout aussi grands et uniques.

Elodie Agnesotti s’approprie les paysages du monde pour nous livrer une cartographie poétique de ses questionnements intérieurs.

C’est ainsi que, dans ce recueil, la poésie des yeux rencontre les images du cœur, dans un voyage qui ne s’achève jamais vraiment.

L’histoire de cette auteure à cela de particulier qu’elle est à l’origine des photos prises dans ce recueil de poésie et de photographies. C’est elle également qui en a écrit les poèmes et elle est auto-éditée.
Je peux déjà sans me tromper dire que ce roman est la consécration d’un souhait, d’un rêve et peut-être aussi, qu’elle a concrétisé de A à Z.
Invitation au voyage, ce livre a donc traversé la frontière pour arriver jusque chez moi…

[à suivre…]

Deuxième surprise fut cet envoi des éditions d’Ores et Déjà avec le premier roman de Vincent Guédon :

Ce qu’on attends de moi …

B3eYYD8CcAA7jql

Synopsis : un homme fait le récit d’une prise d’otage. Il ne s’agit pas d’une banque, c’est une agence pour l’emploi. Un matin, armé d’une fausse arme, il entre dans l’agence et prend en otage ses employés, son directeur. Que veut-il? De l’argent? Du travail? Non. Il veut prendre la parole …

Entre dramaturgie et fait divers, l’écrivain s’empare du réel, de l’accident de parcours et de la chute, et lentement, érige l’effondrement.

Ce partenariat est aussi intéressant qu’intriguant, j’ai hâte de découvrir la plume de ce nouvel auteur, déjà collaborateur du journal L’impossible.

[à suivre …]

Publicités