Comment exister aux côtés d’un génie ? Agnès Boucher

9782296961531r

 

Mendelssohn,

Schumann,

Mahler

Ces noms vous évoquent forcément quelque chose. Grands compositeurs, mondialement connus, à peine prononcé leur nom que les notes dansent déjà sur la partition.

Ce n’est pourtant pas sous cet angle qu’Agnès Boucher a choisi de composer. Comme le dit l’adage « derrière chaque grand homme se cache une femme… »

L’auteure se sert ici de l’écriture pour mettre la lumière sur ces destinées cachées, bridées, mais non moins talentueuses de Fanny, Clara, Alma, et de toutes celles qui furent sœurs, épouses de personnages célèbres et qui durent, d’être femme, en devenir l’ombre…

A travers leurs différentes personnalités, on décèle la reconnaissance, parfois la résignation ou l’humilité, mais surtout et toujours l’amour. De l’art …

Ce récit, agrémenté de nombreux échanges épistolaires et références, dépeint vraiment l’univers musical mais aussi la condition de la femme, la lutte face aux préjugés et le combat subtil que durent mener ses compagnes, tiraillées entre l’amour de la musique et leurs conditions de vie.

Merci à Agnès Boucher pour m’avoir ouvert les portes de ce monde classique qui m’était jusque là méconnu mais que je découvre avec beaucoup de plaisir.

Comment exister aux cotés d’un génie est paru aux éditions l’Harmattan.

Les envies du mercredi #5

Bonjour !

En plein rush littéraire, je n’ai eu que peu de temps pour fouiner les sorties littéraires !
J’ai néanmoins trouvé certains petits trucs sympas …

Voici donc les livres qui me font envie cette semaine :

7 shades

 

7 Shades of Zombies, de Esteban Bogasi

Pourquoi ce choix?

   A moins que vous ayez vécu les dernière années dans une grotte ( et encore …) vous avez évidemment vu passer sous vos yeux les 50 shades of … ainsi que tous ses dérivés.
Et bien voici une variante, orienté zombie.

A tenter, ne fut-ce que pour l’originalité !

 

 

adultere

Adultère, de Paulo Coelho.

Pourquoi ce choix?

   Il est évident que je ne peux passer à coté d’une sortie comme celle de Paulo Coelho, l’un de mes auteurs fétiches.
Adultère c’est une quête vers ce que tout le monde cherche :
l’amour, la passion … Vu par les yeux du philosophe, ce livre occupe une place de choix.
Ce jour sort également en poche « le manuscrit retrouvé« .

 

 

comment femme

Comment peut-on (encore) être une femme, de Caitlin Moran.

 

Pourquoi ce choix?

     Simplement parce que la couverture fait sourire, et pour le bandeau « un livre aussi drôle qu’intelligent : c’est un exploit » qui me promet une bonne lecture bourrée d’humour noir et de cynisme … J’achète !

 

kilodrame

Kilodrame, de Jenny Parker.

 

Pourquoi ce choix?

   Une lecture typiquement féminine de premier abord, une chouette couverture ( oui moi je préfère les cupcakes aux vampires c’est comme ca 😉 ) et un 4eme de couv’ qui raconte l’histoire d’une fille comme vous, comme moi, avec sa gourmandise démesurée et son envie d’avoir un corps de rêve … Notre dilemme à toutes …

 

 

vache

Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steack haché, de David Safier.

 

Pourquoi ce choix?

 

Parce qu’oser sortir un titre avec une longueur pareille déjà, fallait oser ! Puis en allant un peu plus loin le résumé … Jamais vous n’auriez pensé à imaginer un destin fabuleux peuplé de rêves et de fées pour une vache si ?

« Mis à part l’infidélité de son taureau, Champion, Lolle, une vache laitière, mène une vie tranquille dans un pré du nord de l’Allemagne. Jusqu’au jour où elle apprend de la gueule de Giacomo, un chat errant qu’elle a sauvé de la noyade, que le fermier a décidé de vendre le troupeau de bovins pour régler ses dettes.
Afin d’éviter de finir entre deux tranches de pain, Lolle, maligne comme un singe, décide de s’enfuir avec ses amis pour rejoindre le pays où les vaches sont sacrées, l’Inde ! Mais Old Dog, le chien sanguinaire du fermier, a bien l’intention de les en empêcher et de croquer cette sacrée vache !
Débute alors pour Lolle et ses amis un périlleux voyage qui les conduit de l’autre côté de l’Atlantique, de New York à l’Ouest américain, territoire des bisons, jusqu’aux contreforts de l’Himalaya, dans l’antre du yéti… »

 

 

Voilà pour cette semaine 🙂

 

Les envies du mercredi #4

Beaucoup de sorties littéraires toutes plus alléchantes les unes que les autres cette semaine.

J’ai vraiment beaucoup de mal à faire un choix, et surtout à rester concise et raisonnable dans ma sélection.

Voici donc mes envies de ce mercredi :

Image

Le vent en parle encore, de Michel Jean

 

Pourquoi ce choix?

La couverture, et ce foulard rouge ondulant au vent, me rappelle le film « Au-delà de nos rêves » que j’avais vraiment adoré. Ensuite l’histoire de ces 3 adolescents, arrachés à leur famille et dépossédé de toute identité m’intrigue …

Pour revoir la bande-annonce du film : ICI

ILS SORTENT AUJOURD HUI

Image

La femme infidèle, de Philippe Vilain

 

Pourquoi ce choix?

L’infidélité vécue du côté de l’homme, un mari qui décide de faire « comme si » alors qu’il apprends par hasard que sa femme à un amant … et qui choisit contre toute attente de ne rien dire, et d’observer …

Peu habituel, parce qu’on nous relate souvent les aventures des femmes trompées, alors que finalement, cela se produit aussi à l’inverse, et qu’il était bon d’en parler.

Image

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, de Lambert Karine

 

Pourquoi ce choix?

Un roman qui relate avec humour les déboires et réflexions d’une communauté de femmes qui « ne veulent plus rien entendre des hommes » me laisse entrevoir un bon moment de détente et de rires alors Hop ! dans ma PAL.

 

 

Image

Le maître du temps, de Louise Cooper

 

Pourquoi ce choix?

Nouvelle publication des Editions Bragelonne, ce livre est sur les rayons des libraires canadiens depuis 2006. Un roman fantastique qui nous emmène sur la voie de la remise en question du bien et du mal, avec une pointe de magie, il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité.

 

 

Image

Vers la liberté, de Mahtob Mahmoody

 

Pourquoi ce choix?

Vous vous souvenez du témoignage « jamais sans ma fille » adaptée ensuite au cinéma en 1991 par le réalisateur Brian Gilbert ?

Et bien voici l’histoire du point de vue de sa fille justement … L’occasion sans doute de me replonger dans la lecture du bestseller mondial de Betty Mahmoody, pour ensuite mieux comprendre Vers la liberté.

Image

Il est de retour, de Timur Vermes

 

Pourquoi ce choix?

Lecture très actuelle, puisqu’en Belgique les élections approchent et que, un peu comme partout, l’extrême droite fait une percée considérable.
La couverture très graphique et épurée est éloquente, et le thème assez original.
Et si Hitler se réveillait de nos jours quelque part et découvrait ce que l’Europe est devenue ?
Et s’il était prêt à terminer ce qu’il a entamé il y a 60 ans de cela ?

 

 

Image

Addiction, de Blake Nelson

 

Pourquoi ce choix?

Maddie, patiente d’un centre de désintoxication, tombe amoureuse d’un autre patient, également en cure de désintox. Sur fond de romance, c’est un saut dans l’univers torturé des victimes d’addictions qui nous est proposé ici. Il est question, comme pour beaucoup d’entre eux, de lutter contre ses démons pour survivre, mais aussi du risque de « replonger » face à l’influence de leur entourage parfois plus fragile.