L’odeur de la colle en pot, Adèle Bréau

Un roman miroir entre la Boum 2 et Génial mes parents divorcent ! Voilà plusieurs jours que j'ai refermé ce livre et je ne sais toujours pas comment aborder cette chronique... C'est ainsi que je réagis aux livres que j 'ai adoré mais qui se collent à une période particulière de ma vie. Et celle « de... Lire la Suite →

On se souvient du nom des assassins, Dominique Maisons

  Paris, 1909. Max Rochefort, un écrivain à succès dont le dernier roman-feuilleton fait la vedette du journal "Le matin" est également un dandy des nuits parisiennes. Son dernier caprice en date : un secrétaire particulier en la personne de Giovanni Riva. Issu d'une famille d'immigrés italiens, cette promotion est pour le jeune journaliste l'occasion... Lire la Suite →

Les fantômes de Port-Winston, Michel Giard & Patrick Bousquet-Schneeweis

      Destinée à la jeunesse, cette collection, qui comporte plusieurs exemplaires (Voir liste complète ici) relate sous forme de nouvelles l’histoire de la France dans sa lutte contre les troupes allemandes lors de la Seconde Guerre Mondiale. La nouvelle, d’une cinquantaine de page, démarre par une mise en scène très douce mais très... Lire la Suite →

Ce qu’on attend de moi, Vincent Guédon

Belgique, Bruxelles, 8 décembre 2014. 7h du matin … Aujourd’hui est un jour de grève. Les médias et agences de presse sont sur le qui-vive, les articles pleuvent, tous tentant d’être L’ARTICLE qui fera sensation … Les citoyens sont divisés. Certains pestent contre les grévistes et autres syndicalistes, d’autres pensent que la manifestation est un... Lire la Suite →

Foot night club, Hervé Mestron

Foot night club est paru aux éditions Storylab suivant le concept "un livre en moins d'une heure".Avec ce court roman, l'auteur nous entraîne, au delà du thème du football, dans l'univers fermé et souvent décrit comme idyllique des jeunes recrues,prodiges de l'équipe nationale.Si le personnage est attachant, j'ai néanmoins trouvé la situation de Youcef un peu... Lire la Suite →

Abécé(suici)daire de la ligne 13, de Stéphane Pocidalo

  L'abécé(suici)daire de la ligne 13 ... Ou comment faire en sorte que même les non-utilisateurs des transports en commun aient envie de découvrir ce phénomène qu'est la fameuse ligne 13 ! Alors j'avoue qu'en tant que petite belge bien tranquille dans sa petite ville, je ne connais A-B-S-O-L-U-M-E-N-T pas la dite ligne. C'est donc... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :