L’autre pays, Sébastien Berlendis

        Après l'agréable découverte qu'avait été "Une dernière fois la nuit" (voir chronique ICI), c'est avec délectation que je me suis plongée dans les mots délicatement mélancoliques de Sébastien Berlendis. Le registre de ce titre est légèrement différent, bien que certaines références rappellent "une dernière fois la nuit" : la maladie, la... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :