Petit Dictionnaire illustré de l’Entreprise, de François-Xavier Chenevat

9782354561383FS

Mercredi matin. 9h. Monsieur mon chef d’équipe déboule dans mon bureau, m’adresse un sourire commercial et annonce « Mademoiselle, c’est toujours OK pour notre entrevue de 10h? »

« Euh… oui oui, bien sûr, tout est prêt! »
En fait rien n’est prêt, je croule sous le boulot et ce cher Monsieur m’attends pour un premier entretien individualisé suite à sa récente arrivée dans notre entreprise. « rien de formel hein, c’est juste pour faire connaissance … »

Cette prise de connaissance me ramène à mon bureau, 1h30 plus tard, dépouillée de toute motivation, et de confiance en soi et en mes compétences … Je ne crois pas qu’il y aie eu une quelconque piste d’amélioration malgré les propositions que je tentais de glisser de manière aussi positive que possible. Soyons clair, il veut des chiffres, et les chiffres qu’il voit ben ne lui plaisent pas ! Moi les chiffres je n’aime pas cela et ce n’est pas nouveau ! J’ai toujours préféré les lettres !

C’est donc dans cet état d’esprit festif et enjoué (voir définition de Ironie) que je me suis enfoncée dans mon fauteuil de bureau rembourré spécial lombaires, une boîte de chocolat dans une main, et le Petit Dictionnaire illustré de l’Entreprise dans l’autre ….
Et je me suis marrée ! Rien qu’apercevoir l’illustration de couverture et le souvenir de cet entretien disparaissait déjà au profit de l’humour caustique et percutant de François-Xavier Chenevat, alias Fix.

Merci Fix ! Sincèrement Merci ! Et puis bravo aussi … parce qu’il en fallait pour oser rassembler ce que le monde de l’entreprise se plaît à nommer « solution » ou bien « problème » selon le rôle que l’on y joue, en un ouvrage sobre, aéré, mais drôle et qui ramène forcément à un cas vécu.

Vous aurez donc compris que ce livre m’est tombé dans les mains à point nommé et que j’ai savouré les pages, pouffant à chaque nouvelle définition, un sourire aux lèvres.

Aucun sujet n’est épargné. De la définition revisitée de « Esprit d’équipe » à la vision très magique de « Leadership » sans oublier les classiques « N+1, Open space, et Stress », Fix tranche à la hache les termes parfois barbares sensés réguler notre vie en entreprise.
J’ai aimé la véracité des points de vue, la dérision de ses définitions, et ses illustrations sans équivoque, ce Petit Dictionnaire de l’Entreprise est à partager sans modération, et pourquoi pas à la machine à café 😉

Petit Dictionnaire illustré de l’Entreprise à l’usage des enthousiastes, des cyniques et des jeunes diplômés est paru aux éditions Diateino en octobre 2014.

ISBN : 978-2-35456-138-3

Publicités

Manège, Hieronymus Donnovan

Image

Découvert grâce à Twitter, c’est en discutant avec l’auteur Hieronymus Donnovan que j’ai eu l’occasion de recevoir Manège, publié aux éditions Storylab.
Merci pour votre générosité et votre gentillesse lors de nos échanges.

Je vous invite à en découvrir la bande-annonce vidéo ici

Je réalise en fait que ce livre ne fait que 53 pages.
Une nouvelle expérience de livre se lisant sur liseuse en moins d’une heure. Pourquoi pas ? 
J’ai bien aimé cette lecture, elle est tout à fait adapté au « une histoire en moins d’une heure ».
Je pense que tenter de la porter en format roman classique aurait lassé le lecteur, à moins de creuser un peu dans ce vaste sujet du drame familial. Peut-être H.Donnovan y serait-il parvenu ?
Par contre le thème du manège est métaphoriquement et graphiquement tout à fait adapté à l’impression dont j’étais imprégnée tout au long de ma lecture !

Avec manège, il s’attaque à un sujet malheureusement trop souvent d’actualité.
La précarité, le stress et l’angoisse qui pèse sur les couple en quête d’un équilibre et qui, faute de moyen, en viennent à des conséquences tragiques, souvent au détriment des enfants.

Originalité de cette histoire, c’est que l’auteur s’est justement placé du point de vue de l’enfant, avec ses angoisses, ces questionnements de petit être invisible face au gouffre familial.
Un peu simpliste peut être dans le dénouement, j’aurais aimé que le personnage principal, soit plus recherché, je pense qu’on aurait un peu plus travailler autour de ses angoisses justement.

Pour conclure, c’est donc un roman court qui réussi haut la main le pari d’aborder un thème lourd, vaste et angoissant en un nombre réduit de page,  le tout dans une trame cohérente …