Belle de Nuit, Sonia Frisco

CVT_Belle-de-nuit_4877

 

J’ai abordé Belle de Nuit comme on découvre un écrin.

Passée la surprise du présent, le toucher du velours, promesse de douceur, est la réponse à l’attente et à l’interrogation que suscite le bijou.

Un grincement, une résistance ? Le bruit de la charnière dévoile enfin l’orfèvrerie, et se détaillent sous nos yeux les heures longues et minutieuses de l’artisan qui l’a chargé d’histoire et de tellement d’amour.

Ce roman, c’est avant tout une promesse honorée, celle de l’amie à son âme, un reflet à son miroir. C’est également un gage d’Espoir pour toutes celles qui en doutent, et le rappel que si tout est possible au nom de la Cause qui nous est chère, cela ne se fait jamais sans heurt. Et que les traces ne sont pas toujours celles que l’on voudrait laisser.

A l’ouverture de mon écrin, la surprise et l’inquiétude ont cédé la place à la douceur familière de la plume de Sonia Frisco. Des mots choisis élégants, à lire parfois à voix haute, qui sonnent comme une musique et habillent les sentiments dépeints. Et puis parmi ces mots, il y en a d’autres, beaucoup plus durs, rêches, et tranchants. Ceux qui dénoncent, ceux qui accusent, et les implacables nécessaires au combat. C’est bien là que l’auteure m’a cueillie garde baissée. J’ai partagé la haine et subit le dégout, parfois aussi fait face à de l’incompréhension, parce que cette histoire est vraie et que dans la vie tout ne va pas toujours tout droit.

Si le sujet m’est très vite apparu, j’ai été littéralement surprise par son dénouement ! Comme dans Le portail de l’Ange, rien ne vous est acquis avant le point final… Ce fameux point qui est toujours pour moi le premier tiret d’une longue liste de questions !

Belle de Nuit est un bijou unique, je sais que chaque ligne, chaque mot a été écrit avec retenue, la pression de la plume sur le papier cent fois contenue afin d’être sûre que ce mot soit à sa juste place. Je devine sans peine les nombreuses relectures et la bataille farouche parfois nécessaire pour garder intact le souffle de Mia face à nos registres préformatés.

Ce travail de joaillier, c’est l’aboutissement d’une vie, celle de Mia, avec ces fêlures, ces beautés, mais surtout, un fil léger qui se prolonge au-delà de ce qui se dit …

L’ouvrage est disponible sur le site d’Amazon. Prix : 17€

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :